About Us /

Tonj ACQUAVIVA ENSEMBLE - already Agricantus (Feat. Emmanuelle Bunel) : Un pont musical entre les cultures

Tonj Acquaviva

Direction artistique - composition, voix, percussions, flûtes ethniques, mandoline, wave drum, sampler, guitar synth, set de batterie modifiée

Compositeur, chanteur, auteur, interprète, arrangeur, multi-instrumentiste, chercheur de sons et de dialectes, producteur musical, né à Palermo en Sicile, l'artiste se réfère à la Méditerranée comme berceau de nombreuses cultures et de peuples qui dans les siècles se sont influencés, en s’échangeant langues, coutumes, musiques, connaissances, mythes et légendes. Depuis 1990, il a publié 13 CD, parmi lesquels on peut trouver : Tuareg, Ethnosphere, Kuntarimari et The best of Agricantus (ce dernier pour le marché des États-Unis), et créé de la musique pour le théâtre et le cinéma avec des instruments traditionnels et électroniques. Fondateur d’Agricantus puis Acquaviva il a obtenu plusieurs prix : Tenco - Targa Tenco 1996, le Prix Augusto Daolio 1996, le PIM - Prix Italien de la Musique 1997, "Médaille de la ville de Palerme" ’98, le prix “Taormina Arti et Scienze” 1999 et le Prix Bodini - culture de la Méditerranée 2011. À partir de 1975 il commence à étudier la guitare, puis les instruments ethniques du Sud de l'Italie et des Andes : instruments à corde, à vent et percussions (mandoline, charango, bombo, tambours, quena, tarka, sikus, guitare, percussion-effets, qraqeb, darbouka, cajón et tam tam...). En 1979 il fonde le groupe Agricantus , qui à partir d’un projet initial de musique ethnique évolue vers une recherche musicale electro-trans-world, dont il est le compositeur principal et directeur artistique jusqu'en 2013: Ce parcours lui a permis de réaliser plus de dix CD et des dizaines de compilations. A partir de 1984, Tonj Acquaviva collabore avec des compagnies de théâtre expérimentales, théâtre d'ombres et d’avant-garde : E.X.I.L.84 et KITONB extrême théâtre. Il participe en 1991 à l'album “Il Secolo D'Oro nel Nuovo Mondo” de l'Ensemble Elyma, sous la direction de Gabriel Garrido. À la fin des années 80 il commence à étudier les dialectes. Le chant et l’utilisation de la batterie/fusion le mène à fusionner les musiques populaires avec les instrumentes électroniques donnant naissance au projet Agave et à l'album Maavro, incursion musicale Etno/Rock qui sera développée par la suite avec Agricantus. En 1998, Tonj Acquaviva et la chanteuse Rosie Wiederkehr fondent le projet d'avant-garde et d’expérimentations musicales Trans-Rock Weltlabyrinth en approfondissant l'usage de l'électronique numérique (sampler, sequencer, guitare synth, expander, trigger, des processeurs d'effets, wavedrum) qu’il ajoutera à son set personnel de percussions acoustiques. Le projet se développe à travers l'expérimentation et les performances dirigées vers la fusion entre arts visuels et musique. La première réalisation sera le CD-rom Under the Skull, en coproduction avec la photographe canadienne Sheila McKinnon. En 2009, toujours avec Sheila McKinnon, Tonj Acquaviva compose les musiques pour la vidéo Waiting for light, présenté à l’occasion du G8 à Syracuse. En 1999 il compose la bande sonore pour l’Evento Tibet, présenté à Milan et inauguré par le Dalaï Lama, point de départ artistique pour le CD Agricantus Ethnosphere. En 2001 il compose L'incanto del viaggio, performance de musique et de théâtre présentée en Sicile pour les fêtes Orestiadi de Gibellina en hommage aux textes de l'écrivain Vincenzo Consolo. A partir de 1994, il collabore avec Emilio Leofreddi, peintre et auteur vidéo : IM-MEDIA-1994, CAOS (Palazzo delle Esposizioni de Rome) – 1996, Mangiate Pietà (performance Weltlabyrinth, C.S.O.A. ex SNIA Viscosa – Rome) - 1998, Aiuole Utopiche (Campus Galerie Bayreuth - D, et Oxford University - GB) – 2002, Dreams (Galerie Santo Ficara, Florence) – 2006, Il Respiro Del Mondo (Vittoriano, Rome) – 2009. Il réalise en 2004 une compilation de musiques pour la chaîne de coiffeurs internationale ContestaRockHair. En 2008, Tonj Acquaviva fonde le projet Acquaviva où il mélange toutes les influences musicales de Agricantus et Weltlabyrinth et l'art visue. Il produit le Cd multimédia Millenium klima, tout en s'engageant pour un développement durable en Méditerranée. Il collabore avec Amnesty international, l'Unep Map (section de ONU environnement). Le label français George V publie plusieurs de ses chansons dans les compilations de musique de Buddha Bar, Siddharta, Nirvana Lounge. Il réalise des musiques pour les documentaires : “Effetto morte“ de Paolo Brunatto, “L'ultimo Ponte tra l'Oriente e l'Occidente“ de Raimondo Bultrini. Il participe à la création des musiques des films : “Il bagno turco” de Ferzan Ozpeteck “I giardini dell'Eden” de Alessandro D'Alatri, “Placido Rizzotto” de Pasquale Scimeca “Il Figlio della Luna” de Gianfranco Albano, il “Regista di matrimoni” de Marco Bellocchio. Il réalise plusieurs bandes sonores pour des documentaires d'INFO/RAC (Convention de Barcelone), le Centre d'information et communication de l'UNEP, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement. En 2007 il compose la musique du film “Liberi di giocare” de Francesco Miccichè, avec Pierfrancesco Favino et Isabella Ferrari. En 2010 il compose la musique du film “Luce del nord” de Stefano Sollima de la série de TV Crimini2, pour RAI2. En 2013 il publie en Espagne, Kuntarimari (Discmedi / Warner), un album avec plusieurs invités internationaux. Il a travaillé avec plusieurs labels : Rai Trade - Italia, Milan records - France, Discmedi/Warner - Espagne, Universal - France, Warner Chappell - Italia, Night & Day Records - France, Cni - Italia, World class (Hearts of space) - USA, Edel - Italia, George V - France. Pour plus d'info sur la discographie :Tonj ACQUAVIVA
Il a travaillé, avec plusieurs labels : Rai Trade - Italia, Milan records - France, Discmedi/Warner - Espagne, Universal - France, Warner Chappell - Italia, Night & Day Records - France, Cni - Italia, World class (Hearts of space) - USA, Edel - Italia, George V - France.

Pour plus d'info sur la discographie :Tonj ACQUAVIVA

Emmanuelle Bunel

Voix, guitare, clavier

Formée en chant lyrique à Lyon, elle a complété son travail vocal, corporel et scénique auprès de chorégraphes, de chanteurs et de metteurs en scène. Passionnée par la voix, elle a exploré celles du jazz et de l’improvisation, de la chanson et de l’opéra-rock, du baroque, de la musique médiévale et des musiques méditerranéennes, sans négliger quelques incursions dans les domaines de la voix parlée (cinéma, conte, audio-visuel, radio, publicité, e-learning).
Chanteuse, auteure, compositeure, metteure en scène et responsable artistique de LA MORENA depuis 2002, elle mêle sa voix à d'autres formes et langages artistiques et collabore régulièrement avec des chorégraphes (Carolyn Carlson, Thomas Lebrun, Gilles Vérièpe...), des peintres (Mahjoub Ben Bella, Pascal Monteil), des écrivains (Anouar Benmalek, Jacques Darras), des artistes de cirque (Lucien Grüss, Zoher), des metteurs en scène (Stuart Seide, Fanny Rudelle), des photographes (Eric Le Brun)...
Elle a écrit, créé et mis en scène de nombreux spectacles musicaux, mis en musique la poésie et des textes contemporains, créé des spectacles entre histoire, musique et patrimoine; participe régulièrement à des lectures musicales et à des performances avec des danseurs.
Depuis 2018 elle se consacre au Trio ÂMAN pour chanter la Méditerranée accompagnée de Sargam Marie-Dit-Asse (oud, bouzouki, guitare) et Mathias Autexier (zarb, bendir, daf, rek, darbouka cajon, oudou).
Leur premier album « Traversées » est paru en janvier 2020. Son approche des musiques méditerranéennes commence en 2004 avec le spectacle La Morena (sélection Festival d'Avignon 2006). De 2007 à 2010 elle fonde entre France et Maroc l'Ensemble Âjamiya avec des musiciens marocains issus de l'orchestre de musique arabo-andalouse de Safi (Maroc). En 2013 elle crée Un lion derrière la vitre avec le photographe-éditeur Eric Le Brun (livre-disque éponyme paru en 2014) et en 2016/2017 Mare album pour voix, piano et traitements électroniques avec Vincent Lafont.
Depuis plus de 15 ans elle transmet sa passion de la voix parlée, chantée et improvisée auprès de différents publics : elle a fondé les ensembles vocaux Les Zitounes (2009/2013), Les Cytèles (depuis 2013), encadre des ateliers Corps et voix, Chansons et Polyphonies du monde pour des publics professionnels (chanteurs, comédiens, circassiens et danseurs), amateurs (enfants, collégiens, adultes) et pour les publics dits « sensibles » (EPSM, IEM, traumatisés crâniens, personnes âgées, France Parkinson, Sauvegarde de l'Enfance...).
Depuis 2015, elle intervient régulièrement pour l'Ecole de Cirque de Lyon, France Parkinson et la Mission Locale de Montpellier.
Discographie : Trio ÂMAN-Traversées (2019), Méditerranées (2017), Un lion derrière la vitre (2014), Sol y Sombra (2006), La Morena (2004), Emmanuelle Bunel chante les poètes de la Villa Mont Noir (2001), Eva et Léo (1998, réédition 2016 et 2018 par Mazeto Square).

Patrice Villaumé

Vielle à roue et tympanon

Débute la vielle à roue auprès de Jean-François Dutertre en 1978.
Il s’y consacre totalement après Il s’y consacre totalement après sa rencontre avec Pascal Lefeuvre en 1990. Il participe à l’aventure du Viellistic Orchestra au commande du prototype de vielle ténor électro-acoustique inventé par le luthier Philippe Mousnier en 1994.
Après avoir enregistré une quarantaine de CD, il crée en 2005 « Les Estampies Tunisiennes » une fusion entre la musique médiévale occidentale et la tradition orientale.
Il collabore, aussi, avec Troubadours Art Ensemble depuis 1999, Joanda depuis 2006 et La Banda Europa (Orchestre européen d'instruments traditionnels) depuis 2007, et participe à l'ensemble de vielles à roue Le Paratge des Sirènes, depuis 2009.
Il joue aussi le Tympanon, un instrument de musique de la famille des cithares sur table, qui se présente sous la forme d'une caisse trapézoïdale.

Eric Guennou

Clarinette, clarinette casse, duclar, didgeridoo

Il est né en France. Médailles d'Or des conservatoires de Montpellier et Saint Denis, diplômé en musicologie de la faculté de Montpellier, musicien et enseignant. Depuis 15 ans il crée des espaces sonores et des musiques pour le théâtre, la danse contemporaine.
Il a joué avec, entre autres, les solistes du Master musical de Moscou-Montpellier, Jacqueline Abécassis (lauréate du Conservatoire royal de Bruxelles), il se consacre ensuite à la pratique des musiques improvisées et musiques du monde Collectif ZIMPRO, Jam/orchestre de Montpellier, Bonda Manjac (Antilles), Soria Moria de Sebastian Salamone.
En 1998, il rencontre le metteur en scène Marc Baylet-Delperrier et intègre le Collectif ANABASE (théâtre), comme musicien en charge de la création musicale et de la régie son.
Depuis 15 ans il crée des espaces sonores et des musiques pour le théâtre, la danse contemporaine: Julien Bouffier, Jean-marc Bourg, Hélène Cathala, Alain Chambon, Désirée Davids, Jean-claude Fall, Claire Hengel, Stéphane Laudier, Vanessa Liautey, Flavio Polizzy, Fanny Rudelle, Alex Selmane, Roberto Tricarri.

Natacha Tanzilli

Artiste vidéo, dessinatrice, sand art

Artiste vidéo, dessinatrice, sand art Elle obtient un bacchalauréat en graphisme et dessin publicitaire puis un master à l’Académie des Beaux Arts et au Centre Expérimental de Cinéma de Rome. Elle commence à travailler très jeune pour le théâtre et pour le cinéma comme assistante d’Andrea Crisanti, un de plus grand maître du décor Italien. Elle a participé à plus de 50 projets pour le cinéma, le théâtre, la publicité et des vidéos musicales avec des réalisateurs : Giuseppe Tornatore, Richy Tognazzi, Claudio Risi, Giancarlo Sepe… Sa recherche sur les arts visuels a évolué au cours des années, mélangeant graphisme, photographie, vidéo, écriture et Sand Art, une quête permanente de fusion entre la matière et le numérique. En 2009 son travail sur la vidéo « Bukuto » "... Images d'un monde onirique entre espoir et tragédie" L'Espresso / juin 2009 - Alberto Dentice (Italie).

Tonj Acquaviva Ensemble

(Feat. Emmanuelle Bunel)

Tonj Acquaviva

Direction artistique, composition, voix, percussions, flûtes ethniques, wave drum, sampler, guitar synth, set de batterie modifiée

Patrice Villaumé

Viella à roue et tympanon

Eric Guinnou

Clarinette, clarinette casse, duclar, flute ethnique

Emmanuelle Bunel

Voix, guitarre, clavier

Natacha Tanzilli

Artiste vidéo, dessinatrice, sand art

Press

“Agricantus (by Acquaviva) is a project from Sicilian multi instrumentalist Tonj Acquaviva and Swiss singer Rosie Wiederkehr. For their new album the two recorded 10 original songs together with lots of guests musicians and singers. The musical journey starts with Bosforo where Lutte Berg plays e- guitar and Mauro Sigura Bouzouki, Acquaviva creates a mystic soundscape with sample, percussion and exotic flutes and at least is joining Wiederkehr’s voice. The title song is a rhythmical composition with excellent Sufi singer Mounir Troudi and his breathtaking arabic chant. .Onur Erbas from Turkey sings a duet with Wiederkehr in the melancholic Sema Simdi and in Divinità, a mystic hypnotic song there are guest musicians like singer Jaka, bassist Guillermo Mokotoff and the Bansuri player Binod Katuwal.Tamar McLoud Sinclair, singer from New Zealand enchant with her hipnotic voice in Waiora and Wiederkehr sings in Les aigües with an impressive virtuosity. Acquaviva has produced an excellent album.”
- Adolf „gorhand“ Goriup, Album Review KUNTARIMARI FolkWorld - n.54 (Jul 01, 2014)
Texte article original en allemand

“"Quand la musique apaise la soif". Vous pouvez irriguer le désert avec une chanson? Lutte contre la sécheresse avec la musique? Éteignez votre soif avec un clip vidéo? Ces questions, Tonj Acquaviva, doit essersele posés à plusieurs reprises avant de trouver la réponse. Pour beaucoup années en fait le leader de Agricantus, peut-être le plus célèbre groupe de la musique du monde italien, a réussi à traduire son âme du voyageur, et l'amour pour l'Afrique subsaharienne, dans les projets musicaux. Son travail, vivre de la contamination entre instruments ethniques, et l'électronique, parlent des langues et dialectes portées par le vent du désert. le dernier album "Millenium Klima" ne fait pas exception. ici, comme d'habitude, est le mixage sonore entre la voix de Tonj et que de la chanteuse Rosie Wiederkehr pour établir la température émotionnelle.“
- Alberto Dentice, L’ESPRESSO (Jun 30, 2009)
Texte article original, l'Espresso

“Le long voyage des Siciliens, Agricantus se poursuit avec la ré-exploration de zones déjà «visitées, ainsi que des terres à consonance encore à coloniser. Calura, le nouveau travail de Tonj Acquaviva et compagnons, et «un navire qui fait escale dans les ports de chill-out, de l'électronique, de la danse, de la drum'n'bass, même le Buddha Bar Amatevi e la première chanson italienne fini dans la collection). Parmi autoriletture et chansons incluses dans une certaine bande son, apparaît aussi Jamila, dont les recettes sont dédiés à EMERGENCY. Collez la tradition ethnique avec de nouveaux sons et difficile que de mettre ensemble les frères Lumiere et Spielberg. Agricantus, comme d'habitude, ils réussissent très bien."
Maurizio Iorio - Rockstar (2002)

“Sons, exotiques et croisées, Agricantus avec en guest star DJ Ravin (Dj résident au Buddha-Bar Paris) ont été présentés hier soir sur la place Kalsa sein Kals'Art. (...) Le groupe est né à Palerme en 1979, a donné un concert très impressionnant, ... Mené par l'excellent chef Tonj Acquaviva, et guidé par la voix, sinueuse et sensuelle, le Suisse Rosie Wiederkehr, le groupe a fait un'excursus de son répertoire .... le tout au service d'une musique qui enchante et évoque des souvenirs , les odeurs, les textures.“
Giornale di Sicilia - Maria Elena Vittorietti (17 agosto 2005)